« On ne fabrique pas des managers dans une salle de cours »

coaching tennisLe renforcement de l’efficacité du manager est un enjeux stratégique pour l’entreprise. Il est malheureusement souvent considéré comme secondaire. Le management est pourtant comme le démontre de nombreuses études le premier facteur de performance à court terme. Les conditions extérieures évoluent en permanence comme chacun le sait et l’entreprise doit en permanence s’adapter à ce contexte mouvant. Pour y parvenir et réussir les mutations engagées, l’expérience démontre que la communauté de travail de l’entreprise doit disposer d’une base commune minimale en terme de pratiques, de langage ou de culture. Celle-ci s’incarne avant tout au travers du management et celui-ci doit donc être apte à lui donner corps et existence.C’est le squelette qui soutient l’ensemble. Il doit être fort et efficace.
Alors élever en permanence son niveau de jeu nécessite, pour le manager comme pour le grand sportif, de maîtriser bien entendu les gestes techniques du management , ceux que l’on apprend en formation. Mais au delà, afin d’être capable de jouer ( de manager) le mieux possible, le plus souvent possible si ce n’est toujours, il faut être capable d’appréhender ce qui se joue dans les situations réelles, établir le bon diagnostic et s’entraîner ensuite sur les éléments nécessitant des améliorations. Pour y parvenir, le manager comme le champion de tennis ou de golf a besoin d’un regard extérieur qui le guide dans ses choix à la lumière bien souvent de sa propre expérience. C’est là qu’interviennent coaching professionnel accompagné ou non de la mobilisation d’un outil de diagnostic administré en 360° ( comme le LEA) ou autres démarches d’accompagnement et de formation comme le codéveloppement par exemple. Ces démarches permettent au manager de développer son efficacité de comprendre comment il fonctionne et quelles sont les pratiques qui conduisent à l’efficacité et aux résultats dans son rôle.
Comme le dit Mintzberg  » on ne fabrique pas des managers dans une salle de cours.(…) Les managers apprennent mieux dans leur milieu naturel. »

Alors n’hésitez plus.

Publicités

To be or not to be empathetic , that is the question

empathy

To be or not to be empathetic , that is the question.
Empathy is a difficult subject to deal with for managers and leaders in their professional environment. We have a hard time with this trait because we like to see ourselves as compassionate and sympathetic people when we may be perceived in our professional life as a non empathetic person. This is often due to existing misconceptions about empathy. Empathy is different from sympathy, and has little to do with compassion. Sympathy and compassion are directed toward the other person well-being with an emotional contagion that can overcast our objectivity when empathy is just a capacity to represent the state of mind of someone else to be able to adjust and to act appropriately with him or her. The provocative question then becomes: Can a manager be successful showing empathy or sympathy and compassion at work ?
Beyond ethics and Corporate social responsibility statements, corporate governance has never been about compassion. Concerning empathy this is another story and leadership models have pointed out its importance. Showing empathy allows us to understand the others and therefore to effectively cooperate. It is related to some kind of social intelligence which is certainly something we want to see in our teams to successfully drive our business. Empathy is a vector of mutual understanding. It gives the necessary room to the other person to actually exist in our own space and thinking mode. Empathy reduces conflicts and provides positive mindset and engagement to achieve a common task. The potential liability associated with this trait is certainly to confuse empathy with sympathy and compassion. Both can blur our capacity to take the necessary difficult decisions required by the business context or by the lack of performance in a team. This is a thin line to walk but empathy is certainly a leadership trait that we should try to play for effectiveness if not for other reasons.