Le jeune homme et la mer – Une leçon de vie

J’ai envie (et il fMacifaut toujours suivre ses envies) de vous parler de François Gabart. Oh ! Je ne le connais pas personnellement et je dois dire que c’est un peu par hasard que je me trouvais devant mon écran de TV pour regarder dimanche dernier son arrivée du Vendée Globe. J’assistais donc à cette longue ovation sans vraiment prêter  attention à ce qui se passait quand soudain je fus tiré de ma léthargie par ses premiers commentaires sur le podium où il répondait gentiment aux questions. Et là je fus saisi par ses propos sur les raisons de sa victoire et sur sa course. Que nous disait-il ce jeune marin. Il nous donnait une leçon de vie et de management en termes simples et vivants. Je voudrais les partager avec vous.

Faites en votre miel.

  • L’ambition de départ n’est pas le plus important, il faut la faire  évoluer au gré des évènements et la relever en permanence.
  • Le travail de préparation est crucial même pour affronter l’inconnu. Lorsqu’on ne sait pas à quoi on va être confronté il faut s’entrainer beaucoup pour être réactif et agile face à l’incertitude du lendemain.
  • Poursuivre l’effort sans cesse et rebondir toujours pour être au maximum tant que cela est possible.
  • L’épreuve est un puissant révélateur de soi-même et nous révèle aux autres.
  • Il faut saisir les opportunités quotidiennes et ne pas s’arrêter aux difficultés rencontrées.
  • Quand ça va mal, il y a toujours un moment où ça ira mieux et il faut alors en profiter pour ajuster ce qui doit l’être.
  • On peut faire des erreurs. On en fait de toute manière. Il faut en faire moins que les autres.
  • Il faut se mobiliser sur l’instant sans se laisser distraire par les promesses du futur.
  • Il faut de l’envie, de la passion pour ce que l’on fait afin de surmonter les difficultés et réussir et de la fierté lorsque c’est accompli.
  • On ne peut pas tout partager, il y a des choses que l’on doit assumer seul.

Verbatim

«  Je n’ai jamais lâché le morceau, certes gagner n’étais pas mon ambition de départ, je voulais faire une belle course c’est tout. Mais au fil de la course je me suis rendu compte que la victoire était possible. Alors j’ai bossé, j’ai affronté les galères quotidiennes sur mon bateau, sans jamais me décourager. J’ai fait des choses que je n’avais jamais faites et que je ne pensais pas savoir faire. Dans la difficulté je me suis découvert, j’ai appris des choses sur moi, sur mon énergie pour faire face jour après jour et finalement cela m’a rendu plus fort chaque fois car pouvoir résoudre mes problèmes me rendait fier de moi. J’ai profité des opportunités au cap Horn. Mais j’avais également bien préparé la course en amont pour affronter l’inconnu. Quand on est dans la merde, dans le coup de vent, on ne peut rien faire que tenir jusqu’à la prochaine accalmie. C’est la passion qui m’a rendu fort .Il fallait avoir envie de le faire et j’avais cette envie. Je suis resté concentré sur ma course sur l’instant présent sans me projeter dans l’après. C’était très difficile mais j’ai gardé cela pour moi, sans communiquer d’information qui aurait pu servir à mes adversaires. C’est aussi plus simple de garder les choses pour soi ».

 

Publicités

Une réflexion sur “Le jeune homme et la mer – Une leçon de vie

  1. En allumant ma TV le week end dernier, je suis aussi tombée par hasard sur l’arrivée de ce jeune marin. Il était alors comme accroché à son mat avec des larmes plein les yeux. J’ai été très touchée par cette simplicité, cette émotion surtout sachant ce qu’il venait de traverser au propre comme au figuré ! Il a beaucoup de talents.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s